Canyoning dans les Pyrénées Orientales

Avec Marion, nous avons profité d’une semaine de vacances bien méritée pour partir vers l’ouest et faire un tour de nos amis établis dans le Languedoc Roussillon. Cela nous a amenés jusque dans les Pyrénées orientales, fief de quelques beaux canyons dont le célèbre Llech.

Llech Llech

Ce fut donc notre première destination : un canyon pas trop long, pas trop dur, et dont nous étions sûrs de la valeur. En cette fin de saison et en semaine, ce n’est pas la foule qui accable. Le vallon fermera d’ailleurs ses portes quelques jours après notre passage. C’est seulement sur le parking au petit matin que 3 poneys nous donnent de la compagnie pour notre petit déjeuner. Ensuite, la rivière était pour nous.

Llech Llech

Après quelques minutes de marche sur une piste, nous attaquons la descente vers le fond du vallon qui n’est pas très longue mais se mérite quand même. Elle est raide et aboutit directement là où l’on s’équipe, à quelques enjambées du premier obstacle. Ce premier saut est un peu technique car il faut sauter par dessus une grande avancée rocheuse. Marion préfère la corde, que nous ne sortirons plus très souvent. Ensuite, les obstacles s’enchainent quasiment sans pause. Beaucoup de toboggans de tous les styles. Des raides, des tordus, des grands, des larges, des éjectables. Tout passe, le canyon est très bien équipé et on ne se pose pas de questions. Quelques sauts viennent aussi agrémenter le parcours, dont un beau de 10m dans une belle vasque. Les bassins sont grands, profonds, et même si l’eau est sombre, et le soleil pas franchement présent (orientation plutôt nord), le cadre est bien joli. Le temps de jeu est malheureusement un peu court, car nous sortons de l’eau à peine 1h30 après y être rentrés. Mais quel régal ! De là, il ne reste plus qu’à entreprendre la longue remontée jusqu’à la voiture. Quoiqu’il en soit, un must à faire impérativement si vous trainez dans les parages.

Cady Cady

Le soir même, nous dormons au col de Jou, à quelques kilomètres à peine de là. Après analyse des topos, et comme nous n’avons qu’un seul véhicule, nous décidons d’attaquer la marche d’approche du Cady de ce point de départ. Direction donc le col du cheval mort au petit matin, en à peu près une heure, en compagnie d’un club de randonnée pour 3ème âge fort joyeux et assez utile dans la mesure où nous n’avons pas de carte. Une demi-heure après le col, nous voilà à la passerelle enjambant la rivière. L’orage de la veille nous a apporté un débit pas franchement débonnaire mais loin d’être dangereux quand même. Alors nous nous engageons dans ce long canyon beaucoup plus sportif et aventureux que la veille. Ici, l’équipement est minimaliste et pas toujours optimisé. La vallon est beaucoup moins encaissé et très glissant. Par contre, le caractère sauvage est très présent : on se sent (et on est) loin de tout ! Il nous aura fallu 4h30 pour terminer la descente, évitant souvent l’actif par des mains courantes peu évidentes. Si le canyon offre sûrement de nombreux sauts, nous n’avons pu en essayer aucun car les vasques sont toutes trop sombres et à deux, l’utilité d’aller sonder n’est pas vraiment fondée. Quelques belles cascades et toboggans ponctuent cette aventure à réserver à des équipes sportives. Car au bout du canyon, il reste encore 1h30 de marche pour revenir à la route ! Et un bon footing pour aller récupérer la voiture. Grosse journée !

Gourg des Anelles Gourg des Anelles

Au troisième matin, nous sommes décidés à calmer un peu le jeu et chercher un beau petit canyon ludique. Notre choix s’oriente vers le gourg des Anelles, affluent du Tech, la vallée plus au sud, presque à la frontière espagnole. Cette fois, les marches ne sont pas épuisantes (la remontée un peu quand même), et le canyon une fois de plus enchanteur. Moins soutenu qu’un Llech, nous découvrons tout plein de belles vasques, sauts et toboggans. Le premier obstacle est le plus grand : 25m. Le dernier le plus fun : toboggan de 12m. En tout cas, un canyon facile, pas trop fatiguant comme on en recherchait. Superbe !

Ce contenu a été publié dans Sorties perso, Vidéo, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *