Du soleil à Levens

Samedi dernier, c’est à la désormais classique falaise de Levens que j’ai emmené les jeunes du club d’Escale. J’apprécie tout particulièrement cette falaise car elle est au calme et au soleil la majeure partie de la journée : idéal en ce début de printemps !

Lou dans "Symphonie de destruction", 5+

C’est avec 10 de mes jeunes grimpeurs que nous avons envahi le site en début de matinée : personne en vue, la falaise est pour nous ! Du 4c au 6b, chacun grimpera à son rythme plus ou moins sportivement… La performance de la matinée va à Antonin qui grimpe en tête pour la deuxième fois de sa jeune carrière et apprend la fameuse manip du relais !

Raphaël arrive au relais des "shakras ouverts", 6a, tandis que Nina grimpe le dièdre de "l'abeille a le bourdon", 4+

L’après-midi, c’est seulement avec Tom et Vincent que je me retrouve. En revanche, la falaise commence à bien se remplir et c’est avec difficulté que nous trouvons quelques voies faciles de libre : l’usine à merde, que nous grimpons en version grande voie pour une descente en rappel, puis l’abeille a le bourdon que Vincent gravira en tête également !

Clotilde au relais de "l'usine à merde", 6a

La totalité des photos sont disponibles sur mon site ou sur l’album Picasa d’Escale : merci à Déyann pour avoir mitrailler tout le monde (surtout les filles 😉  )!

Clovis dans "la méthode respiratoire", 6b

Ce contenu a été publié dans Sorties professionnelles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Du soleil à Levens

  1. ceccaldi dit :

    Super compte rendu!! sans blague c’est tres sympa!!
    nelly

  2. maria dit :

    Merci pour ces jolies photos!

  3. YVES dit :

    Bravo Sylvain et merci pour tes commentaires et photos. Je vais de ce pas envoyer un mail à Antonin pour le féliciter
    YVES

  4. Barbara dit :

    Mille mercis à Sylvain, qui sait rendre les enfants heureux. Merci aussi pour l’organisation et de nous tenir au courant sur votre sortie avec les photos et les comptes rendu. On reconnait le passionné et le pédagogue.
    Barbara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *