Faéa, Cuous, Guiou et la Cagne intégrale ou la marche en rivière…

Lors d’une de mes journées de liberté, j’ai parcouru les canyons de Faéa, Cuous et Guiou.Ils constituent une suite de trois canyons au départ du col de l’Orme jusqu’à Sospel. La course intégrale est relativement longue (plus de 7km). La première partie comporte quelques verticales mais peu d’encaissement et peu de débit. Lorsqu’on rejoint le rau de Cuous, le débit devient conséquent mais la verticalité disparait et la corde reste dans la sac pendant un long moment. Cette partie offre des sauts à n’en plus finir, généralement autour de 4m, dans de belles vasques larges aux eaux transparentes : un régal. L’arrivée dans Guiou s’accompagne de longueurs de marche qu’on aimerait éviter. Quelques beaux encaissements ponctuent la fin de la descente.

Après un orage nocturne particulièrement violent, j’espérais voir couler au moins un peu la partie amont de la Cagne, du côté du col de Vence. Peine perdue, les premières cascades étaient totalement sèches. Les résurgences alimentant ensuite le cours d’eau, nous avons finalement eu droit à un débit correct mais une eau très sombre pas pratique pour les sauts. L’amont de la Cagne est une succession de belles verticales dont la plus belle de 38m. La suite présente peu d’intérêt : 8km de marche en rivière jusqu’à quelques ressauts et un beau saut de 10m.

Ce contenu a été publié dans Sorties perso, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *